Requalification du quai Dezoums

2019

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

Le réaménagement et la requalification du quai Dezoums permettent d’assurer la résilience de l’infrastructure portuaire aux risques littoraux dans un contexte de changement climatique en tenant compte de l’élévation du niveau de la mer.

Description détaillée

Cette opération consiste à démanteler, redimensionner et réaménager un quai existant, pour doter le port d’une infrastructure performante, adaptée aux besoins et résiliente aux risques littoraux. Si la gestion du risque d’inondation par submersion marine n’est pas le but premier de l’opération, celle-ci tient compte des éléments connus en matière d’élévation du niveau de la mer. Initiée en 2000 et relancée en 2010, l’opération comporte cinq étapes :

  • La réalisation d’études d’impact et d’une étude de l’incidence du projet sur l’agitation (2011-2013).
  • La mise en place d’une concertation publique sur la base de trois scénarios : un scénario sans requalification et deux scénarios avec requalification prévoyant notamment un rehaussement du quai (fin 2013).
  • Un bilan de la concertation et le choix de la solution technique à retenir :

Le projet considère une élévation du niveau de la mer de 0,25 m en 2050. L’étude d’agitation indique, pour la houle de direction N20, une hauteur d’agitation moyenne entre 1,50 et 1,75 m au niveau du futur quai des Tamarins pour un niveau d’eau pris à + 0,60 m NH (Niveau Hydrographique). Cette hauteur d'agitation mesurée entre le creux et la crête des vagues correspond à une hauteur de crête de 1,16 m environ (2/3 Hs - Hauteur significative, quantité statistique qui représente la moyenne des hauteurs du tiers des plus fortes vagues). On considère une surcote de 0,25 m d’adaptation au changement climatique. Le niveau bas de la poutre bord à quai doit donc être de l’ordre de 0,60 m + 0,25 m +1,16 m = 2,01 m NH (Niveau Hydrographique). Pour que le talus en enrochement puisse remplir son rôle d’atténuateur de houle, il faut que le bas de la poutre bord à quai et le haut du talus en enrochement soient calés au-dessus des vagues. L’épaisseur minimale du quai (dalle + poutraison) est de 1,50 m. Le niveau bas de la poutre bord à quai est calé à 2 m NH (Niveau Hydrographique) permettant le passage sous le quai de crêtes de vagues de 1,40 m au-dessus du niveau moyen. Le calage de la plate-forme est donc fixé à 3,50 m (NH Niveau Hydrographique) (soit 3,11 m NGF = Nivellement Général de la France qui mesure le niveau de la mer).

  • La réalisation des travaux (2017-2019).
  • La mise en service (fin 2019 – début 2020).

Une fois le quai Dezoums réaménagé, il sera possible de rénover, pérenniser et réhabiliter les autres quais. Des travaux de consolidation du musoir et de la jetée ont été réalisés entre 2009 et 2013. Depuis, les effets des tempêtes sont considérablement atténués dans l’enceinte portuaire.

Caractéristiques

Type d'initiative
Planification, conception, réalisation d’un aménagement
Thématique
Mer et littoral
Risques naturels
Villes
Localisation de l'action
Port Vendres

42.516305720133, 3.1063050406838

Requalification du quai Dezoums