Dérasement des seuils Pasteur et Moulin Ver à Hirson pour prévenir les inondations et préserver les écosystèmes

Expérience de renaturation de cours d'eau

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

Préserver la biodiversité, lutter contre les inondations... À Hirson, l’Entente Oise-Aisne prend ces sujets à bras-le-corps, avec la suppression de deux obstacles à l’écoulement de l’eau sur la petite rivière du Gland qui traverse la ville, les seuils Pasteur et Moulin Vert. Riverains et poissons, tout le monde y gagne : des inondations évitées, les milieux aquatiques restaurés et la qualité paysagère des rives préservée.

Autre porteur de l'initiative : Syndicat mixte Établissement Public Territorial de Bassin Entente Oise-Aisne

Description détaillée

Hirson, commune de 8 800 habitant·es de la Thiérache, dans l’Aisne, est bordée par deux rivières : l’Oise et le Gland, son affluent, qui traverse le centre-ville. En 1993 et en 2011, Hirson subit deux crues brutales qu’elle ne peut pas anticiper en raison de sa situation géographique en tête du bassin de l’Oise. Le 21 décembre 2011, la crue atteint 4,15 m de hauteur en quelques heures, engendrant des dégâts importants.

Les causes de ces inondations sont plurifactorielles :

    - Les seuils Pasteur et Moulin Vert, sorte de petits barrages sur la rivière construits sous Louis-Philippe pour alimenter des moulins aujourd’hui fermés, font obstacle à l’écoulement de l’eau
    - L’urbanisation de la ville s’est développée au fil des siècles le long des rives
    - La canalisation de la rivière a eu pour effet de rehausser les côtes d’inondation
    - Le changement climatique, qui perturbe le régime des précipitations plus brutales et plus intenses, augmente l’intensité et la fréquence des inondations

Hirson fait donc face à une exposition aux inondations croissante, sur un territoire de plus en plus vulnérable. C’est dans ce contexte qu’a été décidée la suppression des deux seuils Pasteur et Moulin Vert afin de lutter contre les inondations. L’opération a été pilotée par le syndicat mixte de l’Entente Oise-Aisne et en lien avec la politique de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie.
Penser ensemble la prévention des risques et la préservation de la biodiversité

À la prévention des risques s’ajoute une forte dimension écologique. L’opération de dérasement des seuils Pasteur et Moulin Vert s’inscrit en effet dans une démarche globale de restauration des cours d’eau et de leur milieux permettant notamment aux poissons de retrouver leur habitat naturel avec des zones de reproduction, d’alimentation, de croissance et de repos nécessaires.

En quoi cette initiative contribue-t-elle à l’adaptation au changement climatique ?

Le changement climatique devrait accentuer les fortes pluies et donc accroître les risques d’inondation et d’envasement des cours d’eau lié à l’érosion. La renaturation des cours d’eau et le respect de leurs lits naturels permet ainsi de réduire ses vulnérabilités, d’améliorer la qualité de l’eau et de restaurer les continuités écologiques, favorisant ainsi la circulation des espèces naturelles. Ces mesures contribuent ainsi à la trame verte et bleue. 

Caractéristiques

Type d'initiative
Diagnostic de vulnérabilités d’un territoire
Élaboration de documents de planification
Élaboration et mise en œuvre de politiques publiques
Planification, conception, réalisation d’un aménagement
Thématique
Biodiversité
Climat
Eau
Risques naturels
Urbanisme - Planification
Impacts
Inondations, pluies extremes
Localisation de l'action
Ville d'Hirson

49.9203419, 4.0837186

Dérasement des seuils Pasteur et Moulin Ver à Hirson pour prévenir les inondations et préserver les écosystèmes