Conception de la Maison départementale des sports pour une adaptation au climat futur

2013

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

L’objectif de ce bâtiment est d’être précurseur et exemple de ce que pourrait être un bâtiment durable méditerranéen adapté au climat et aux usages locaux.

Description détaillée

Le bâtiment est un cube sur pilotis habillé d’une peau en zinc, pensé pour une intégration dans le tissu urbain existant, et pour offrir un confort et une qualité sanitaire aux occupants ainsi que des espaces de convivialité tout en maîtrisant son impact environnemental. Les principales dispositions techniques assurant la performance du bâtiment sont les suivantes :

  • Un atrium central avec un système d’ouverture en toiture pour sur-ventilation nocturne.
  • Des parois en bois avec double peau en zinc pour créer un effet de trombe entre les deux systèmes et limiter les besoins en chauffage.
  • Des triples vitrages bois/aluminium avec stores intégrés et système d’ouverture automatique pour sur-ventilation nocturne.
  • Un système de chauffage et de rafraîchissement par trois pompes à chaleur réversibles Air/Eau en cascade et planchers chauffants/rafraichissants.
  • Éclairage asservi (présence et luminosité) LED.
  • Deux centrales de traitement d’air.
  • Près de 200 m2 de panneaux photovoltaïques sont intégrés à la couverture en zinc, recouvrant la quasi-totalité du toit, soit 416 panneaux pour une puissance crête de 43,07 kWc. Productivité de 57 912,4 kWh/an soit 1 345 kWh/kWc.
  • Une cuve de récupération de l’eau de pluie, permettant de couvrir 100 % des usages sanitaires (310 m3 d’eau de pluie en 2016) et de limiter le ruissellement pluvial.

Caractéristiques

Type d'initiative
Planification, conception, réalisation d’un aménagement
Thématique
Bâtiment
Impacts
Canicule
Evolution des températures moyennes
Inondations, pluies extremes
Localisation de l'action
Montpellier

43.6254655, 3.8232188

Conception de la Maison départementale des sports pour une adaptation au climat futur