Capacité d’occupation du nord de la France par les chênes (Quercus) thermophiles (CONQueTh) pour l’adaptation des chênaies

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

Les forêts du nord de la France sont essentiellement feuillues. Parmi les essences présentes, les chênes sessile et pédonculé sont largement dominants. Ils alimentent une filière économique essentielle pour les territoires ruraux, participent largement à la structuration de ces territoires et sont des réservoirs de biodiversités reconnus.

Les études précédentes montrent que le chêne pédonculé souffre déjà du changement climatique et que le chêne sessile, bien que plus rustique, en pâtit aussi dans certains secteurs. Une possible solution pour adapter les chênaies de la moitié nord du pays menacées par le changement climatique serait de les enrichir voire de leur substituer progressivement des espèces plus résistantes. A cet effet, le chêne pubescent, espèce thermophile déjà ponctuellement présent dans certaines chênaies de la moitié nord de la France est un candidat sérieux.

Description détaillée

L’étude vise à évaluer la possibilité de profiter de la proximité botanique du chêne pubescent avec le sessile et le pédonculé pour renforcer la résistance des chênaies au changement climatique.

L’étude, sur 3 ans (avril 2018 - avril 2021), se propose de décrire l’évolution comparée de la ressource en chênes sessile, pédonculé et pubescent en Pays de la Loire, Centre, Ile de France et Bourgogne et ses liens éventuels avec l’évolution du climat, d’installer un réseau trans-régional d’expérimentations visant à évaluer les impacts de techniques sylvicoles sur la croissance et/ou l’implantation du chêne pubescent, de repérer des peuplements source de graines et d’en évaluer les descendants pour aider aux choix des provenances à privilégier en plantation, d’établir la table de séchage du bois de pubescent pour promouvoir son utilisation. Le CNPF coordonne la mise en œuvre des différents volets de cette étude qui regroupe de nombreux partenaires : CIRAD, IGN, INRAe, grainetier, ONF, scierie.

Les résultats permettront de mieux connaitre le chêne pubescent, de proposer des solutions de gestion pour les peuplements purs de chêne pubescent existants et pour les peuplements mélangés de manière à aider à la diffusion de cette essence et de réaliser les supports de diffusion des résultats obtenus.

Caractéristiques

Type d'initiative
Études techniques
Thématique
Forêt
Impacts
Evolution des températures moyennes
Localisation de l'action
Hauts de France, Normandie, Bretagne, Pays de la Loire, Centre Val de Loire, Bourgogne, Nouvelle Aquitaine (Poitou-Charentes)

47.238544464111, -1.5936473608017

Capacité d’occupation du nord de la France par les chênes (Quercus) thermophiles (CONQueTh) pour l’adaptation des chênaies

CRPF Bretagne – Pays de la Loire
36 avenue de la Bouvardière
44800 SAINT-HERBLAIN