Scénarios climatiques à climat constant 2000 et 2050

 

Partenaire : Caisse Centrale de Ré-assurance

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

Afin d’alimenter les modèles d’impact de la Caisse Centrale de Réassurance, des simulations climatiques sur de longues périodes, dites « simulations à climat constant” ont été réalisées par Météo-France. Ces simulations permettent de générer des séries climatiques relativement longues (400 ans) et par conséquent de reproduire des évènements climatiques plausibles et potentiellement jamais observés.

Description détaillée

Ces données climatiques permettent à la Caisse Centrale de Réassurance l’étude des conséquences de multiples phénomènes climatiques à fort impact :

  • les risques inondation, sécheresse géotechnique et submersion marine sur la France métropolitaine et la Corse,
  • les risques cycloniques (inondations, vents forts, submersion marine) sur les Antilles et La Réunion.

Les risques en climat actuel (représentatif des années 2000) sont évalués (localisation, fréquence, impact, coût) , ainsi que leur évolution à climat 2050 suivant 2 scénarios d’émission de gaz a effets de serre différents (hypothèse médiane et hypothèse sévère).

Des simulations climatiques à résolution d’environ 20 km sur l’Europe ont été réalisées en 2014-2017 avec le modèle ARPEGE-Climat de Météo-France. Ces simulations ont permis de produire une multitude de paramètres paramètres météorologiques (environ 80) qui sont disponibles sur l’Europe et le nord de l’Afrique, en 3 séries de 400 années au pas de temps horaire, permettant d’explorer les évènements et situations potentielles d’une part en climat actuel (2000) et d’autre part en climat futur à horizon 2050 selon les hypothèses d’évolution des gaz à effet de serre RCP 4,5 (hypothèse moyenne) et RCP 8,5 (hypothèse sévère). Comme toute modélisation, les données issues de modèles de climat restent imparfaites et une étape de post-traitement est nécessaire afin de débiaiser les sorties du modèle. C’est pourquoi les simulations ont ensuite été corrigées à partir de données de réanalyses atmosphériques afin d’obtenir une distribution modélisée en accord avec celle observée.

Afin de répondre à la problématique de l’impact des cyclones sur les territoires ultra-marins, 3 nouvelles simulations climatiques selon le même principe (400 années fictives à « climat constant » pour le climat actuel et le climat 2050 RCP4.5 et 8.5), ont été réalisées en 2017-2019 avec le même modèle (ARPEGE-Climat) utilisé à résolution plus grossière (50km).

Afin de modéliser tous les processus associés aux cyclones, et par conséquent de représenter précisément les cyclones, des descentes d’échelle de ces simulations ont été réalisées avec le modèle régional et plus détaillé ALADIN-Climat. L’utilisation du modèle ALADIN-Climat a permis l’élaboration de cyclones fictifs, à résolution 12km, correspondants aux évènements cycloniques majeurs (parmi chaque base de données de 400 ans de simulation) touchant les Antilles françaises ou La Réunion. Les données du modèle global sont disponibles au pas de temps 6 h sur le globe (102 paramètres) et au pas de temps horaire sur des domaines couvrant le Groenland, l’Europe, l’Afrique, la Polynésie, la Nouvelle-Calédonie, les Antilles et la Réunion (55 paramètres complémentaires). Les données issues du modèle ALADIN Climat sur les évènements cycloniques sont disponibles au pas de temps horaire ou 6 h selon les paramètres météorologiques (24 paramètres).

 

Contact : DSM/CS/DC

Caractéristiques

Type d'initiative
Production de scénarios climatiques
Thématique
Risques naturels
Impacts
Inondations, pluies extremes
Tempêtes et cyclones
Localisation de l'action
Territoire métropolitain et outremer

48.83864, 2.41579

Scénarios climatiques à climat constant 2000 et 2050

Siège Météo France