Réhabiliter les tourbières du Jura pour s’adapter aux changements des régimes hydriques

2014-2020

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

L'objectif de cette action est de restaurer la dynamique naturelle des tourbières, c’est-à-dire stopper leur dégradation et leur redonner la possibilité de fonctionner, d’évoluer et de redynamiser la production de tourbe pour garantir à long terme un écoulement plus long des ruisseaux, notamment lors des épisodes de sécheresse.

Description détaillée

Depuis la fin des années quatre-vingt-dix, plusieurs chantiers pilotes de restauration des tourbières sur le Parc et en périphérie ont démontré la faisabilité de telles entreprises. Toutefois, s’agissant d’anticiper les épisodes de sécheresse estivale liés au changement climatique, l’objectif est ici d’agir à grande échelle sur les 60 tourbières des hauts plateaux (réparties sur 16 sites Natura 2000 et 40 communes) : il s’agit bien de réhabiliter la fonctionnalité de 510 hectares de tourbières à horizon 2020.
En pratique, le programme présente deux principaux volets :

  • Un volet technique
  1. L’oblitération de 16 km de fossés de drainage pour favoriser la percolation lente, à travers la tourbe, de l’eau en provenance des versants (plutôt que son écoulement rapide vers l’aval).
  2. Le reméandrement de 12 km de ruisseaux pour leur faire retrouver un tracé naturel et des interactions avec les zones humides environnantes
  • Un volet de communication
  1. La mise en place d’un dispositif de transfert d’expérience pour permettre sa reproductibilité : des interventions dans des colloques internationaux, la publication dans des revues technico-scientifiques, un bilan technique qui sera publié à la fin du programme.
  2. La mise en place d’un dispositif pour sensibiliser le grand public aux enjeux et renforcer l’acceptation du programme via la réalisation de documents de dissémination et l’organisation d’animations et de débats.

Il est à noter que la phase opérationnelle sur le terrain se fait en grande partie sur des terrains privés, après rencontre des propriétaires et acceptation par conventionnement. Chaque gros chantier est accompagné a minima d’une réunion publique d’échanges préalables, de visites publiques du chantier en cours et terminé. La mise en œuvre est sous-traitée à des prestataires privés. Chaque projet demande un temps préalable de diagnostic, de concertation et de démarches administratives.
En parallèle du programme, la station scientifique internationale de Frasne (dans le cadre d’un réseau de stations européennes) étudie depuis 2008 le lien entre les tourbières et le changement climatique (initié dans le cadre du projet PEATWARM de l’Agence nationale de la recherche dont l’objectif est d’étudier l’impact du changement climatique sur la fonction de puits de carbone des écosystèmes tourbières à sphaignes) et confirme l’enjeu sur le territoire.
 

Caractéristiques

Type d'initiative
Planification, conception, réalisation d’un aménagement
Thématique
Biodiversité
Environnement
Impacts
Inondations, pluies extremes
Manque d'eau
Localisation de l'action
Parc Naturel Régional du Haut Jura

46.4493086, 5.8895704

Réhabiliter les tourbières du Jura pour s’adapter aux changements des régimes hydriques