Reconstruire un cordon dunaire et expérimenter la relocalisation des activités et des biens

2005-2020

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

L'objectif de cette action est de recréer la continuité du cordon dunaire à l’échelle de la cellule sédimentaire et expérimenter la relocalisation des biens et activités dans un contexte d'élévation du niveau marin.
 

Description détaillée

Faisant suite à de nombreuses années de préparation, cette opération se déroule en deux phases complémentaires :

  • Phase 1 : Recréation et mise en valeur du cordon dunaire sur un linéaire de 3,4 km. Cette première phase est répartie en 3 exercices dont le premier a été réalisé en 2015 sur une première bande littorale de 900 mètres.
  1. Les travaux visent à retrouver un fonctionnement naturel du littoral en supprimant l’ensemble des points durs (enrochements, dalles en béton, cabanons), en élargissant la plage par des apports de sable et en recréant un cordon dunaire homogène sur l’ensemble du secteur, structuré par des ganivelles et des ouvrages de franchissement et longé à l’arrière par un sentier littoral.
  2. Cet exercice 1 est la première expérience de relocalisation d’activités, il concerne 3 campings (avec un accompagnement individualisé pour trouver des solutions durables au recul : déplacement de mobil-homes, réaménagement d’entrée de camping,...). La société d’aménagement foncier et d’établissement rural (SAFER) a négocié le foncier dans le cadre d’une convention d’assistance foncière.
  3. Les travaux de l’exercice 2 et 3 seront de même nature que ceux réalisés en 2015 pour l’exercice 1.
  4. Des études complémentaires proposeront les aménagements doux en mer nécessaires à la pérennisation du cordon dunaire.
  5. À l’issue de la phase 1, le cordon dunaire, placé à + 4 mètres NGF (Nivellement Général de la France) pour prendre en compte l’élévation du niveau marin, permet de sécuriser le secteur et « donne du temps » pour réfléchir et mener la phase 2.
  • Phase 2 : Relocalisation des activités et des biens. Cette phase consiste à concevoir un programme d’aménagement du territoire appelé « plan guide » pour vivre en sécurité et prendre en compte l’évolution des risques (risques d’inondation, de submersion marine et d’érosion du littoral).
  1. Des audits et ateliers réalisés de 2012 à 2014 ont permis de définir  une charte patrimoniale signée en 2015 par les acteurs publics et privés.


Cette relocalisation se fera dans le cadre d’une co-construction d’un projet de recomposition progressive du territoire de la côte ouest :

  • prise en compte d’une échelle de temps et d’espace plus importante afin d’aménager durablement le secteur de la côte ouest de Vias
  • coproduction du projet de repositionnement des biens et des personnes avec l’ensemble des acteurs
  • recomposition de l’espace libéré
  • précision de la méthodologie afin de rendre reproductible un tel projet d’aménagement durable.
     

Caractéristiques

Type d'initiative
Planification, conception, réalisation d’un aménagement
Thématique
Mer et littoral
Risques naturels
Impacts
Elévation du niveau de la mer
Erosion et mouvement de terrain
Localisation de l'action
Vias

43.3107683, 3.4201599

Reconstruire un cordon dunaire et expérimenter la relocalisation des activités et des biens