Ré-introduction des estives

2012

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

L’exploitation des prairies par-tourbeuses participe non seulement au maintien de la biodiversité sur ce territoire, mais elle permet également un apport alimentaire intéressant en périodes de sécheresse qui seront plus fréquentes dans les années à venir.

Description détaillée

Cette action se fait en deux processus : 

  • Vêlages d’automne : Sur la ferme expérimentale de Jalogny, en Saône et Loire, 2 systèmes d’élevage sont évalués : vêlage d’automne (broutards, 9-10 mois, 400kg à la vente) et vêlage de printemps (repoussés à l’herbe, 15 mois, 470kg à la vente) Les vêlages d’automne présentent un avantage vis-à-vis de l’adaptation : ce calendrier permet de diminuer les besoins en herbe l’été, période critique pour la croissance de l’herbe (les mères sont taries, alors qu’avec les vêlages de printemps, les mères sont en pleine lactation). De plus, ce système présente de bons résultats en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).
  • Pâturage hivernal avec parcs stabilisés : Afin de limiter les coûts de production, tout en minimisant les atteintes à l’environnement et notamment à la qualité des sols prairiaux, le pâturage hivernal des bovins est également étudié avec un point particulier concernant l’utilisation de parcs stabilisés. Le principal avantage de ce système vis à vis de l’adaptation est de réduire les besoins en paille (-40%) et en fourrages (-40%), pour les mêmes performances zootechniques.
     

Caractéristiques

Type d'initiative
Animation de réseaux d’acteurs, intelligence collective
Thématique
Agriculture
Montagne
Localisation de l'action
Parc Naturel Régional du Morvan

47.1362769, 4.0439444

Ré-introduction des estives