Projet Climenvi : Intégrer le changement climatique dans les décisions des chefs d’entreprises viticoles pour les vignobles du Centre-Val de Loire

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

De la modélisation des impacts du changement climatique à la construction de voies d’adaptation sur trois exploitations viticoles pilotes.

Description détaillée

Contexte et objectifs

Plusieurs études locales réalisées par les Chambres d’agriculture en région Centre-Val de Loire en 2015-2016 portant sur les évolutions du climat attendues et leurs effets sur le vignoble ont permis une prise de conscience par les viticulteurs des enjeux, dont certains sont directement liés à la vigne dans son terroir (choix des terroirs, choix des porte greffe, des cépages, gestion des périodes de stress hydrique …). Cela a fait émerger le besoin d’une qualification et d’une quantification plus précises des incidences, ainsi que d’outils pour permettre l’adaptation de leur activité.

Le projet CLIMENVI, lancé en 2018, a donc pour objectif l’appropriation de la connaissance acquise sur les différents impacts du changement climatique par la filière viticole en région Centre-Val de Loire pour élaborer une stratégie régionale d’adaptation de la viticulture au changement climatique et développer des outils de formation et de conseil pour accompagner les agriculteurs. Le projet s’appuie sur 3 sites pilotes, représentative de son territoire du point de vue des caractéristiques technico-économiques et située dans une zone d’appellation (Chinon, Touraine et Sancerre).

 

Programme d’actions

Le projet se décline en 4 étapes :

  1. Donner une vision concrète aux viticulteurs de l’évolution du climat à 2030 dans leurs territoires, basée sur des indicateurs climatiques.
  2. Simuler les impacts sur l’entreprise viticole si on ne modifie pas les pratiques, notamment par l’utilisation d’indicateurs agroclimatiques, qui permettent de faire le lien entre un élément du climat et l’impact sur les végétaux. La finalité de cette étape est la co-construction du « portrait-robot » des trois entreprises pilotes en 2030 si rien ne change, en mettant en évidence les problèmes qui se poseront aux viticulteurs et à la filière.
  3. Construire le scenario d’adaptation le plus réaliste pour l’entreprise en identifiant les leviers à activer : recenser, évaluer et hiérarchiser des voies d’adaptation (notamment le choix du matériel végétal et les pratiques culturales), proposer et évaluer un calendrier des actions et des effets des actions.
  4. Créer les outils de formation et de conseil permettant d’intégrer le changement climatique aux stratégies.

 

Acteurs impliqués, calendrier, financements...

Le projet est piloté par les Chambres d’agriculture mais associe les interprofessions, des instituts techniques, CER France, des structures de recherche, MétéoFrance, les collectivités des territoires pilotes, etc.

Il est programmé sur 4 ans (juillet 2018 – juillet 2022) et s’inscrit dans le cadre du dispositif « Partenariat Européen pour l’Innovation » financé par le FEADER et le Conseil régional Centre-Val de Loire.

 

 

Caractéristiques

Type d'initiative
Conseils, aide à la décision
Diagnostic de vulnérabilités d’un territoire
Élaboration et utilisation d’outils
Production de scénarios climatiques
Thématique
Agriculture
Approche économique
Biodiversité
Impacts
Canicule
Evolution des températures moyennes
Inondations, pluies extremes
Manque d'eau
Localisation de l'action
Région Centre-Val de Loire

47.2180241, 2.0783705

Projet Climenvi : Intégrer le changement climatique dans les décisions des chefs d’entreprises viticoles pour les vignobles du Centre-Val de Loire