Méthode ARCHI

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

L'objectif de cette action est de proposer un outil capable de connaitre la résilience du chêne liège au changement climatique, identifier les arbres sains, résilients (en cours d’adaptation) ou sénescents (non résiliant au changement climatique).

Description détaillée

La méthode ARCHI est une clé dichotomique qui permet, uniquement grâce à l'observation architecturale des parties aériennes des individus, d'évaluer le degré de résistance de l’arbre, de savoir s'il est stressé ou s'il présente un affaiblissement, résilient ou irréversible. Une clé de détermination conduit l'observateur vers 6 types ARCHI :

  • l’arbre sain    (architecture    normale)    ;
  • l’arbre en état de stress    (écart    à    la    normale)    ;
  • l’arbre résilient    (retour    à    la    normale)    ;  
  • l’arbre en descente de cime    (formation    d’un    nouveau    houppier    sous    la    cime    d’origine)    ;  
  • l’arbre en repli    (dépérissement    en    cime    avec    branches    basses    non    altérées)    ;
  • l’arbre en dépérissement irréversible    (point    de    non-retour    à    la    normale). Dans    le    cas    du    chêne-liège,    ce    diagnostic    est    complété    par    une    identification    des    stades    de    développement    :    jeune, adulte, mature et sénescent.

L'outil sera bilingue (français <> catalan) et des sessions de formation sur le terrain seront organisées pour les gestionnaires et les propriétaires forestiers des deux côtés de la frontière.

Caractéristiques

Type d'initiative
Élaboration et utilisation d’outils
Thématique
Biodiversité
Forêt
Localisation de l'action
Pyrénées Orientales

42.7003813, 2.8936511

Méthode ARCHI