La végétalisation des dunes pour lutter contre l'érosion des côtes

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

Avec le changement climatique, d'ici à 2100, le niveau marin pourrait s'élever entre 20 et 60 cm sur ce territoire. L'augmentation des températures et la modification du régime des précipitations pourraient également conduire à l'augmentation des épisodes de pluies intenses et fragiliser davantage le littoral.

Description détaillée

Pour y faire face, l'ONF a entrepris :

  • Sur les littoraux, de planter des filaos et des chocas pour stabiliser les dunes et pour les protéger face au vent et aux montées des eaux ;
  • A l’intérieur des terres, de reboiser les dunes de sables éoliens d’Étang-Salé pour faire face au ruissellement des eaux.

Cette démarche a permis :

  • La préservation de la « naturalité » du littoral de La Réunion ;
  • La création d'une « zone tampon » protégeant les zones urbanisées ;
  • Le maintien des sols grâce au système racinaire des plantes ;
  • La réduction du ruissellement grâce au système foliaire ;
  • La réduction de l'érosion éolienne grâce à la forêt qui réduit l'impact du vent.

Caractéristiques

Type d'initiative
Planification, conception, réalisation d’un aménagement
Thématique
Mer et littoral
Risques naturels
Localisation de l'action
La Réunion

-21.266, 55.367

La végétalisation des dunes pour lutter contre l'érosion des côtes