Gestion à la source des eaux pluviales

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

Le changement climatique devrait rendre les fortes pluies plus fréquentes et plus intenses sur le territoire. Les aménagements pour une gestion des eaux pluviales durable et intégrée sont efficaces pour des pluies normales et contribuent aussi, s’ils sont correctement déployés à limiter les dégâts causés par les fortes pluies, avec une infiltration dans les sols plus rapide. Enfin, les villes sont particulièrement touchées par le phénomène d’îlot de chaleur en été, et les espaces végétalisés permettent de rafraîchir la température. Donc recréer des espaces dans la ville où l’eau peut s’infiltrer, sans passer par les réseaux est une solution à la fois économique sur le long terme et offrant une ville plus résiliente aux défis climatiques.

Description détaillée

Depuis 25 ans, Douaisis Agglo mène une révolution culturelle et organisationnelle de la gestion des eaux pluviales. Une nouvelle façon de faire rimer économie et écologie qui, dans un contexte de changement climatique, s’impose peu à peu partout en France. 

Fin des années 80. Un quartier de Douai subit cinq années de suite des orages décennaux suivis d’inondations. Chaque année, une solution classique d’assainissement est mise en œuvre : augmentation de la taille des canalisations, construction de bassins de retenue des eaux... Sans succès.

La responsabilité de la gestion des eaux pluviales est alors confiée au Syndicat Intercommunal d’Assainissement des Eaux pluviales de Douai (SIADO). Un acte capital qui donne à la structure les pouvoirs d’agir et de faire autrement en mettant en place une politique de gestion des eaux pluviales durable et intégrée.

Douaisis-Agglo a réalisé ou fait réaliser sur son territoire plus de 1 000 aménagements d’infiltration, l’équivalent de plus de 25% du territoire n’apportant plus d’eau pluviale au réseau de collecte et ne générant donc plus de coût de traitement des eaux. Constat est fait également d’une réelle et nette amélioration du milieu récepteur grâce à la désaturation du réseau de collecte qui déverse moins via ses déversoirs d’orage. L’évolution des volumes d’eau déversés a considérablement baissé, passant de 1 850 000 M3/an à 417 234 M3 pour une pluviométrie d’environ 651 mm/an, quasi constante depuis 2006.

Caractéristiques

Type d'initiative
Accompagnement de collectivités ou de projets
Élaboration et mise en œuvre de politiques publiques
Thématique
Biodiversité
Eau
Environnement
Risques naturels
Villes
Impacts
Inondations, pluies extremes
Localisation de l'action
Douai

50.3703683, 3.0761377

Gestion à la source des eaux pluviales