Garantir le confort thermique des usagers dans une nouvelle gare multimodale

2010

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

 Le but de cette action est d'assurer le confort thermique des usagers de la gare de Bellegarde tout en optimisant la performance environnementale du bâtiment.
 

Description détaillée

La maîtrise d’œuvre du projet a été assurée par la branche Gares & Connexions de la SNCF et sa filiale AREP, ainsi que par RFR, un bureau d’étude externe spécialisé sur l’approche thermique et la structure.

La conception bioclimatique de la gare s’est traduite par la mise en place d’un système novateur qui consiste à récupérer l’énergie solaire pour chauffer l’air en hiver et favoriser la ventilation naturelle en été.

Le bâtiment est couvert d’un dôme léger, constitué de deux parois opaques et transparentes, assurant une circulation de l’air permettant le chauffage du bâtiment en hiver et sa ventilation en été. La paroi intérieure du dôme est en bois (essences locales : le Douglas et le Mélèze) et la paroi extérieure en EFTE (Éthylène TétraFluoroEthylène), un matériau translucide et léger laissant pénétrer un maximum de lumière et permettant de diminuer la consommation d’énergie du bâtiment.

Ce dispositif est complété par des pompes à chaleur, des panneaux solaires et un puits canadien permettant, en hiver, de ventiler de l’air chaud, et en été, de rafraîchir l’air intérieur tout en assurant l’évacuation de l’air chaud vers l’extérieur par un système de clapets et de tirage thermique à travers le dôme. La mise en place de ce système de ventilation naturelle innovant a été fondée sur un important travail de modélisation thermique.
 

Caractéristiques

Type d'initiative
Planification, conception, réalisation d’un aménagement
Thématique
Bâtiment
Localisation de l'action
Bellegarde-sur-Valserine

46.110879383515, 5.8258974552155

Garantir le confort thermique des usagers dans une nouvelle gare multimodale