Favoriser l’infiltration des eaux pluviales à la parcelle

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

 L'objectif de cette action est de désimperméabiliser les bords du Rhône et favoriser l’appropriation du fleuve  et de ses berges par les riverains et les visiteurs. 

Description détaillée

Le projet de reconquête des berges du Rhône à Laveyron est initié dès 2008 par la Commune de Laveyron, dans la perspective de l’arrivée en 2009 de l’itinéraire cyclable Via Rhôna reliant le Lac Léman à la Méditerranée. Confié par la municipalité au cabinet Ménard (architecte paysagiste), il porte sur un terrain de 6 hectares en partie recouvert d’un terrain de basket et d’un parking bétonné.
À l’issue de deux années de travaux, 900 m2 d’espaces jusque-là enrobés ont été remplacés par des surfaces poreuses, enherbées ou en sable stabilisé.

  • Pour le stationnement, le béton a été remplacé par des dalles alvéolaires remplies d’un mélange de terre et de sable. Le dispositif, complété par des noues plantées, permet le stockage, le traitement par le végétal et l’infiltration des eaux en cas de fortes pluies, limitant les rejets dans le réseau et alimentant la nappe phréatique. Sur l’esplanade en pente douce conduisant vers un ponton surplombant le fleuve, les eaux de surface sont recueillies dans des caniveaux à fentes et rediffusées dans le sol grâce à un ensemble de drains.
  • Pour l’agrément, des aires de jeux d’enfants et de pique-nique ainsi qu’un amphithéâtre de verdure pour accueillir des manifestations culturelles jalonnent désormais la promenade le long de la Via Rhôna. Le site abrite par ailleurs une mare pédagogique, plantée de roseaux et autres végétaux aquatiques et semi-aquatiques. Un panneau d’information, présentant une coupe de la mare, permet de découvrir de manière ludique la richesse de la flore locale.
  • Sur l’ensemble du site, le choix des végétaux privilégie les essences adaptées aux conditions locales (essences de bords de cours d’eau : saule, frêne, peuplier) et les plantes résistantes aux sécheresses. Un système d’arrosage limité aux stricts besoins des végétaux a par ailleurs été installé. Pour les matériaux, la provenance locale a également été privilégiée (galets du Rhône, ganivelles en châtaigner, jeux d’enfants en épicéa…). Le ponton sur le Rhône est quant à lui construit en pin européen, non traité chimiquement.
     

Caractéristiques

Type d'initiative
Planification, conception, réalisation d’un aménagement
Thématique
Eau
Risques naturels
Villes
Localisation de l'action
Laveyron

45.2023158, 4.8144436

Favoriser l’infiltration des eaux pluviales à la parcelle