Créer un espace tampon sur le littoral en rendant les terres d’un polder à la nature

2000

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

L'objectif de cette action est d'accompagner la dépoldérisation « spontanée » (provoquée par un aléa climatique) via l’acquisition des terres agricoles concernées dans des conditions acceptables pour les agriculteurs. Cela dans le but de jouer le rôle de zone tampon et de prévenir l'élévation du niveau marin dans le futur.

Description détaillée

Le Conservatoire du littoral a acquis les terres agricoles du Polder de Mortagne en juin 2000 et leur gestion a été confiée au Conservatoire Régional Poitou-Charentes. Dès leur acquisition, il a été décidé de :

  • Ne pas obstruer les brèches de la digue initiale pour « rendre les terres à la nature »
  • Accompagner la restauration progressive des fonctionnalités écologiques
  • Mettre en place un plan de gestion : gardiennage et animation du site (une mini-promenade au cœur des marais chemine jusqu’à l’estran, avec des étapes d’information sur la faune, la flore et la pêche, et termine à un belvédère sur l’estran).


Lors de l’achat des terres par le Conservatoire du littoral, les terres agricoles étaient à environ 1 mètre à 1,5 mètre en dessous de leur niveau actuel. L’engraissement de ces terres, permis par le retour du fonctionnement naturel du fleuve, a largement facilité l’extension de la roselière, terre d’accueil non seulement pour les passereaux mais aussi pour les espèces d’oiseaux migrateurs transitant par la région. Aujourd’hui, avec un niveau stable, le terrain voit apparaître les premiers ronciers.
 

Caractéristiques

Type d'initiative
Planification, conception, réalisation d’un aménagement
Thématique
Mer et littoral
Risques naturels
Impacts
Elévation du niveau de la mer
Localisation de l'action
Mortagne-sur-Gironde

45.4836488, -0.7868162

Créer un espace tampon sur le littoral en rendant les terres d’un polder à la nature