Réduire la vulnérabilité des territoires aux inondations

Premiers exemples de réalisations

Nombre de pages : 56
Réduire la vulnérabilité des territoires aux inondations

Présentation

La France est très exposée aux inondations sous leurs différentes formes : crue ou débordement de cours d’eau, ruissellement en surface, submersion marine, remontée de nappe phréatique ou rupture d’ouvrage. Les inondations sont à l’origine d’un bilan humain lourd3. En outre, le coût annuel moyen des dommages s’élève, selon l’EPRI, entre 650 et 800 millions d’euros.

Ces difficultés, partagées par d’autres États membres, sont à l’origine de la directive « inondations » adoptée en 2007. En France, l’État a choisi d'encadrer la mise en oeuvre de cette directive par une Stratégie nationale de gestion des risques d’inondation (SNGRI) adoptée en 2014. Pour favoriser sa déclinaison dans les territoires par les acteurs concernés, la SNGRI a prévu un Référentiel national de vulnérabilité aux inondations proposant une méthode d’évaluation de la vulnérabilité, ainsi que des modalités pour la construction d’un plan opérationnel. La rédaction a été co-pilotée par le Cerema et le CEPRI et réalisée par le Cerema, avec l’appui d’un groupe de travail de la commission mixte inondations (CMI). Une première version du document a été livrée et mise en ligne en 2016.

Le présent recueil de fiches vient compléter le Référentiel en illustrant les mesures listées dans le chapitre « boîte à outils».

Chacune fait l’objet d’une fiche selon une trame commune présentée dans les pages suivantes. Les fiches comportent une description sommaire, des informations relatives à la mise en oeuvre, des exemples de réalisation et des références pour approfondir. Des éléments indicatifs sur le coût et le délai de mise en oeuvre sont également fournis.

Date de parution

Caractéristiques

Date de parution
Thématique
Eau
Type de ressource
Guide
Fiche
Cible
Élu
Technicien des collectivités
Acteur économique
Auteur
Cerema
Territoire
National

À lire également