S’adapter aux changements climatiques : Propositions pour une transformation accélérée des territoires et des organisations, par le Comité 21

Cette note propose des recommandations, pour accélérer l’intégration de l’adaptation dans les stratégies désorganisations publiques et privées. Vous y retrouverez également les principaux défis à surmonter, l’état d’avancement et le potentiel des acteurs, entreprises et collectivités, ainsi que des initiatives pionnières dans de nombreux secteurs ou territoires au paysage différent.

L’adaptation est une problématique complexe, climatique, mais aussi sociétale, qui s’ajoute à la multitude d’autres urgences de ce début de siècle. Le principal écueil est de cloisonner les enjeux et les acteurs. Pour éviter cela, il est indispensable d’agir collectivement et d’intégrer la dynamique sociale dans les stratégies d’adaptation. La dynamique locale est également primordiale et la seule bonne échelle pour s’assurer que les stratégies intègrent bien les spécificités socio-économiques des territoires, au même plan que leurs caractéristiques géographiques. 

Enfin, la mesure de l’adaptation représente un véritable défi sur lequel il convient de travailler davantage pour trouver des indicateurs
pertinents, et donc bien souvent locaux. Souvent cette métrique repose sur de multiples indicateurs, complexes à appréhender ou à croiser, ce qui constitue un frein à la mise en œuvre de politiques d’adaptation. Aussi l’eau et la biodiversité, la plupart du temps au cœur des solutions d’adaptation, jouent, un rôle clé dans la métrique de l’adaptation aux changements climatiques.

Ce document a pour vocation de donner des clés à la mise en œuvre concrète de l’adaptation car des solutions existent.

Accéder au site source