Réchauffement climatique : l'Inrae développe un modèle de prédiction sur la vulnérabilité des forêts

En comparant la gestion de l'eau par les arbres et les mousses des forêts, les chercheurs de l'Inrae ont développé un nouveau modèle de prédiction du changement climatique sur la vulnérabilité des forêts. 

Contrairement aux modèles existants, il intègre la perte d'eau au niveau de la cuticule des feuilles des arbres, un paramètre non négligeable qui accroît la mortalité prédite, en particulier en période de canicule.

« Les prédictions de ce modèle confirment une situation alarmante : si les arbres de nos forêts sont adaptés pour résister aux sécheresses qu'ils subissent depuis des millénaires, ils ne sont pas armés pour survivre à un changement climatique majeur », s'inquiètent les scientifiques.

Accéder au site source