Quantifier l’évapotranspiration sur de petites surfaces végétalisées

Les solutions fondées sur la nature se développent dans les milieux urbains. Les surfaces végétalisées se multiplient, et ont un impact sur le cycle de l’eau. Afin de permettre la mesure du phénomène d’évapotranspiration sur de petites surfaces de moins de 500 m² comme celles que l’on trouve en ville, le projet de recherche ECOPS évaluera deux méthodes de mesure.

Accéder au site du Cerema