Projet MACH : Adaptation du bâti exposé au risque de retrait gonflement d'argile par injection d'eau de pluie

Le Cerema a présenté ses travaux sur le phénomène du retrait-gonflement des argiles et la sécheresse climatique lors de la première conférence méditerranéenne des jeunes ingénieurs géotechniciens.

Le phénomène du retrait-gonflement des argiles (RGA) affecte les ouvrages. L’accentuation de ce phénomène due au changement climatique, à travers les sécheresses sévères et successives subies, contribue à l’aggravation des dommages.

Le principe de la solution MACH ( MAison Confortée par Humidification) est d’humidifier le sol de fondation d’une habitation endommagée par le RGA pour la maîtrise du phénomène naturel de retrait. Le processus d’humidification est réalisé par l’injection d’eau de pluie, récupérée puis stockée, en fonction de la mesure continue de la succion dans le sol.

Accéder au site source