Optimiser le rafraichissement apporté par les parcs urbains : le projet de recherche CoolParks

Alors que l’adaptation des territoires au changement climatique devient une priorité, la question des ilots de chaleur urbains se pose dans les villes. Le projet de recherche CoolParks vise à utiliser les solutions fondées sur la nature pour agir sur le phénomène de surchauffe urbaine, en étudiant le phénomène de rafraîchissement apporté par les parcs publics.

Comprendre la production de fraîcheur par un parc et sa diffusion

  • Les travaux menés permettront de produire des connaissances scientifiques à une échelle fine sur la création de fraîcheur et sa diffusion dans l’environnement.

Méthode pour la création de nouvelles connaissances

  • Des campagnes de mesure seront réalisées dans des parcs de Nantes et dans leurs alentours proches afin de récolter des données nocturnes et diurnes sur la diffusion de fraîcheur, et cela sur plusieurs saisons. Les capteurs donneront des informations sur les variations micro-climatiques suivantes : température de surface et de l’air, humidité de l’air.

Un outil d’aide à la décision pour optimiser l’apport de fraîcheur des parcs

  • Grâce à ces données et à la compréhension du phénomène de diffusion de fraîcheur, un outil d’aide à la décision libre et open source sera élaboré.

Accéder au site cerema.fr